Skip to main content

Tournoi d’Amnéville – Cadets

Tournoi d’Amnéville – Cadets

Parallèlement à la fête qui fut un grand succès, une petite délégation de cadettes et cadets ont fait le déplacement à Amnéville pour participer au tournoi excellence de la ligue Grand Est, plus haut-niveau national.
Compte tenu de la présence des équipes nationales Belge, Suisse, de nombreux pôles espoirs (Tourcoing, Ile de France, Strasbourg, Metz, Reims, Rouen, Besançon…) et de clubs parisiens (Flam 91, SGS, Asnières…), le tournoi a tenu toutes ses promesses.
Coline et Océane ont ouvert le bal. Malheureusement, face à des adverses agressives, elles se sont inclinées dès le 1er tour. Océane est néanmoins passée par la case “repêchage”. Contre une fille de l’équipe nationale Belge, elle se ressaisit, tient tête voire la met en difficulté. Sur une attaque de son adverse, Océane arrive à réchapper pour se réceptionner à plat ventre. Les nouvelles règles internationales amènent l’arbitre à donner waza-ari pour un impact légèrement sur la tranche, bras ouvert. C’est là qu’on constate que dans le haut-niveau, un combat peut se jouer sur des détails. Malgré la frustration, Océane a montré qu’elle commence à monter en puissance. Cette compétition a permis de faire émerger quelques axes de travail prioritaire pour elle : la vitesse de saisie et l’impact dans l’attaque. Quant à Coline, ces propos ont été clairs : “ca va plus vite, c’est plus agressif et fort physiquement”. A elle de travailler ces points précis à l’entraînement.

L’après-midi, nos deux garçons étaient présents avec un objectif : se qualifier pour le tournoi de France.
Le tirage au sort n’a pas été clément pour Levan, opposé dès la 1er tour au facile vainqueur du tournoi excellence de Cormelles, et un des favoris pour le titre national. Mais nous savons tous que Levan aime ces combats ! Agressif dès le début, il alerte à plusieurs reprises son adverse à coup d’o-soto-otoshi et de séquences de corps à corps. Malheureusement, un petit relâchement et la sanction tombe : waza-ari. Plus précis au kumi-kata à gauche, il agresse son adverse et trouve l’ouverture sur o-soto : waza-ari. Et c’est partie pour le golden score, avec toujours la même intensité, et une nouvelle fois son o-soto dévastateur va lui permettre de mettre un terme à ce combat.
Son 2ème combat n’a été qu’une simple formalité : ippon dans la 1ère minute.
En 8ème de finale se dresse un redoutable adverse, qui a survolé jusqu’à présent la compétition à grand coup de séoi. Très fort tactiquement, ce dernier a su contrôler Lévan grâce à un travail de précision au kumi-kata et une intelligence de combat. Levan se fera marquer waza-ari sur un magnifique séoi et ne parviendra pas à revenir.
Son adversaire ne le repêchera pas suite à une erreur en ne-waza alors qu’il menait waza-ari. Points à travailler : la mobilité pour se sortir de situation où le physique ne suffit plus, la variation du judo pour sortir d’un schéma trop simple à contrer pour ses adversaires, et le ne-waza.
Hector quant à lui sera opposé à un adversaire redoutable, puissant, explosif et ayant un panel technique riche. Fort dans les changements de rythme, Hector est capable de mettre en difficulté beaucoup de judokas. Cependant il manque encore d’impact dans l’attaque pour pouvoir mettre en difficulté des adversaire souvent plus fort physiquement. Durant ce combat, son adversaire n’a pu attaquer que de rares fois compte tenu du rythme du combat, mais à marquer presque à chaque fois (2 waza-ari sur seoi). Point essentiel à travailler : la puissance dans l’attaque.

Tournois d’Amnéville – Minimes

Tournois d’Amnéville – Minimes
Le niveau du Tournoi d’Amnéville était très impressionnant en cadet mais c’était également le cas en minimes le lendemain. Des judokas étrangers en grand nombre, belges, allemands, luxembourgeois, suisses et même hongrois, ont forcément relevé le niveau dans plusieurs catégories de poids.
Nos jeunes ont ainsi tous beaucoup appris, même ceux qui n’ont pas trouvé les ressources pour sortir de la phase de poule.
Léo et Clément ont fait de belles prestations sur le tapis, en s’imposant au kumikata et en poussant leurs adversaires respectifs dans leur retranchement, ils ont manqué d’impact et d’explosivité lors des attaques pour réussir à marquer. Le chemin qui reste à parcourir est sans doute encore long mais ils sont sur le bon.
Plus compliqué pour Isack qui perd ses deux combats sans vraiment montrer ses vraies valeurs, en manque de confiance, il s’incline à deux reprises.
Mathéo sort de poule mais ne réussit pas à prendre le dessus sur son adversaire dès les 16ème de finale. Judo trop stéréotypé, trop en attente du contre, et physiquement encore un peu en dessous, il faudra poursuivre le travail.
En -42kg, Loukas et Lois ont fait eux un parcours remarquable. Montrant très vite qu’ils étaient dans le coup, ils s’imposent dans leur poule respective.
En tableau, là aussi ils montrent que leur pugnacité et leur envie de vaincre peuvent retourner les plus forts… Pour Loukas, il perd en 1/4 contre le Belge qui avait jusque là survoler ses adversaires d’un waza ari pris bêtement en début de combat sur sumi-gaeshi. C’est d’ailleurs lui qui va remporter la catégorie.
Lois s’incline également en 1/4 contre Tsintsaev (La Wantzenau) en se faisant contrer deux fois, après un début de parcours explosif en poule et en tableau.
Nos deux Savernois se rencontrent en finale de repêchage, après une première action de Loukas (contre) sur laquelle il marque waza ari, il se fait surprendre par Lois sur un magnifique O Soto otoshi… Ippon.
Lois s’imposera au sol en place de 3ème pour décrocher une magnifique médaille de bronze bien méritée… Bravo à lui Loukas se classe donc 7ème.
Thayron, en -60kg, va survoler la catégorie pour s’imposer au terme de combats maîtrisés sans être mis en danger par aucun de ses adversaires du jour.
Il faut dire que dans sa catégorie de poids seul un judoka suisse complétait la présence des judokas du 1/4 nord est !
Pour les filles qui avaient lancer les hostilités le matin le bilan est aussi assez positif avec 2 combats gagnés sur 4 pour Manon et 1 combat gagné pour Noémie, malheureusement lors de son second combat, elle se fera mal à la mâchoire, heurtant le sol sur une attaque de sa part… voilà ce qui arrive quand on lâche la manche sur ses attaques… plus de peur que de mal, elle n’a cependant pas poursuivi la compétition.
PS : Merci à Philippe, 2ème accompagnateur du jour et pilote du minibus…

dav

dav

9 décembre 2018 : Grand Prix Minimes Vendenheim

9 décembre 2018 : Grand Prix Minimes Vendenheim

Les résultats des benjamins au GP de Vendenheim ce dimanche 9 décembre sont très bons; bravo à nos jeunes

Les filles
Manon 3ème
Noémie 2ème
Inès ne sort pas de poule
Les garçons
Clément 3ème
Tayron 1er
Arsène 3ème
Axel 2ème (super pour une reprise en compétition)
Léo 5ème
Lois 5ème
Lukas 1er
Mathéo 7ème
Isaak 7ème
Merci à Yasin pour pour son aide au niveau du coaching
Grosse délégation d’arbitre de Saverne: Gaël, Cédric, Dorian, Benjamin, Lenny, Matthéo, Islam et notre Gregory

Samedi 8 décembre 2018 : Compétition Juniors et Vétérans à Vendenheim

Samedi 8 décembre 2018 : Compétition Juniors et Vétérans à Vendenheim
Juniors
Il y avais 5 judokas inscrits :
Hector  -60kg qui finit 1er de sa catégorie, il fait une très belle compétition avec des combats très techniques aussi bien au sol que debout.
Levan -60kg qui finit 3ème, il perd en demi-finale contre le deuxième de la catégorie sur un combat très disputé qui s’est joué au golden score sur une liaison debout sol finit d’un étranglement. Les autres combats étaient expéditifs.
Gaël qui finit 3ème, il perd également en demi-finale contre le deuxième de la catégorie après un combat très serré. Des combats bien géré entre le sol et debout.
Océane qui finit 2ème de sa poule, physiquement très bien.
Pauline qui finit 3ème de sa poule, elle était dans la plupart de ses combats au dessus au kumi-kata mais elle n’arrivait pas à utiliser cet avantage pour remporter certains combats.
5 participants, 5 podiums et 5 qualifications pour les demi-finales !!! 
Vétéran : 
S’en est suivi la compétition vétéran avec notre poids lourd géorgien Badri.
Il a combattu dans une poule de 4 judokas dans la catégorie des -100kg.
Au final 4 victoires plutôt facile et une belle 1er place pour finir en beauté cette journée de compétition.